Aller au contenu principal
20:00
vs
Match programmé
20:00
vs
Match terminé

COUPE SPENGLER - Le Canada prend la porte!

Image
DiDomenico, Chris_Spengler 2022_KEYSTONE/Melanie Duchene
— Photo © KEYSTONE/Melanie Duchene

COUPE SPENGLER

Örebro HK - Team Canada: 3-1
12'00 Berglund (Abols, Holm / PP) 1-0
40'21 Oberg (Nakyva) 2-0
53'26 DiDomenico (Beaudin) 2-1
59'34 Bromé (Mastomäki / cage vide) 3-1
 
Le match

Le Team Canada, tenant du titre, a été éliminé dès les quarts de finale par Örebro. Les Suédois, excellents tactiquement et forts dans les duels, se sont imposés 3-1. En demi-finale, ils affronteront le Sparta Prague vendredi après-midi à 15h10.

Après avoir été rapidement mené lors de ses deux premiers matchs, le Team Canada a commencé plus prudemment contre Örebro. Néanmoins, les Canadiens se sont mis en difficulté très tôt. Tobie Paquette Bisson a écopé d'une pénalité de cinq minutes plus une exclusion pour le reste du match pour un cross-check dans le dos de Radek Muzik.

Les Suédois ont certes souvent tiré en supériorité numérique. Mais le gardien canadien Michael Hutchinson ne s'est laissé battre que sur le 18e tir adverse, après exactement douze minutes, par Filip Berglund.

Hockey-béton

La réaction des outre-mer a été étonnamment timide. Sur le powerplay suivant, les Suédois ont manqué le 2-0 sur un tir à la latte de Christopher Mastomäki (27e). De manière générale, ils étaient toutefois déjà passés au hockey patient et au béton défensif après leur ouverture du score.

Jusqu'à la deuxième pause, ils n'ont mis Hutchinson à l'épreuve qu'à cinq reprises. Les Canadiens ont certes bénéficié d'avantages visuels, mais ils n'ont guère pu se mettre en position dangereuse face à des Scandinaves combatifs et disciplinés. De plus, le gardien d'Örebro Jonas Arntzen a fait preuve de beaucoup de calme et de sécurité grâce à son excellent jeu de position.

La décision a été faite après 21 secondes dans le dernier tiers-temps : Linus Öberg a traversé pratiquement toute la glace pendant un jeu de puissance et a conclu sa poussée avec succès par un tir en coin bien placé.

Par la suite, les Suédois se sont limités à contrôler le jeu. La tension n'est revenue que six minutes et demie avant la fin du match, lorsque Chris DiDomenico a marqué le but de l'honneur. Mais c'est tout ce qu'il y avait à faire du côté canadien. À la dernière minute, l'ex-Davosois Mathias Bromé a assuré le résultat final avec un empty netter.

Avec cette élimination précoce, Team Canada a établi des records négatifs. Pour la première fois depuis leurs débuts à la Coupe Spengler en 1984, les Canadiens doivent rentrer chez eux avec trois défaites et aucune victoire. De plus, ce n'est que la deuxième fois qu'ils sont éliminés en quart de finale (en 2011 contre Mannheim).

Avec seulement quatre buts au total, ils n'ont jamais marqué aussi peu de buts. Pourtant, cette équipe ne comptait pas moins de douze attaquants qui font régulièrement trembler les filets dans les clubs de la Ligue nationale suisse.