Aller au contenu principal
19:45
vs
Match terminé SO
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
16:00
vs
Match terminé
17:30
vs
Match terminé OT
18:00
vs
Match terminé
18:00
vs
Match terminé OT
20:00
vs
Match terminé
17:00
vs
Match terminé
17:00
vs
Match terminé
17:15
vs
Match terminé OT
17:30
vs
Match terminé OT
18:30
vs
Match terminé
20:00
vs
Match terminé

GENÉVE - Le GSHC, un leader... sous réserve(s)!

Image
GSHC_Après un but au banc
— Photo © Laurent Daspres

Bilan contrasté: Genève s'impose difficilement face à un tout petit Langnau (4-2), mais devient leader du championnat! Le fruit d'un quatrième succès de rang qui ne doit rien au hasard, mais qui démontre aussi que - quelque soit la qualité de l'adversaire - le championnat sera plus équilibré que prévu.

Car désormais les équipes les moins bien armées ont la parade pour contrer les gros-bras (la palme au HC Ajoie), une méthode applicable dès le moment où tous les contingents sont plus riches de joueurs de très bon niveau. Toute la question est de savoir combien de temps durera cet état de grâce.

Leader, le GSH le doit d'abord à son excellent troisième tiers-temps. Ce n'est pas la première fois. Car la suffisance affichée durant une moitié de match peut-être considérée comme de la facilité, mais aussi perçue comme un avertissement: cette fois-ci, ça passe. Pas forcément demain.

Une accélération, ça ne suffit pas

Alors oui, une accélération en début de 2e tiers a permis aux Aigles de s'envoler, mais à force d'ensuite tourner en rond au-dessus de leur proie, ils ont piqué du nez. Jusqu'à laisser les Tigers égaliser à la 55e minute.

Face à une équipe "normale", un des trois points du match aurait été perdu. Langnau, lui, a trouvé le moyen d'encaisser le but décisif à la 58e minute avec pourtant un homme de plus sur la glace!

Bref, Le Coultre, puis Rod (dans la cage vide) ont assuré un succès bien sûr totalement justifié, mais qui laissera un goût d'inachevé. La performance devra être plus accomplie vendredi lorsqu'il s'agira d'accueillir Gottéron aux Vernets.