Aller au contenu principal
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé OT
19:45
vs
Match terminé

MONDIAL U20 - Dylan Guenther offre l'or au Canada

Image
Wright, Shane_U20_2022-23
— Photo © Cap/TSN

IIHF WCJ U20

Finale
Tchéquie - Canada: 2-3 OT
12'41 Guenther (Clarke, Othmann / PP) 0-1
24'35 Wright (Guenther, Othmann) 0-2
32'30 Kulich (Sale, Sapovaliv) 1-2
53'24 Kos (Hamara) 2-2
66'22 Guenther (Roy, Clarke) 2-3
 
Tchéquie: Suchanek (Kral); Tichacek, Jiricek; Svozil, Spacek; Hamara, Moravec; Cech; Kulich, Sapovaliv, Sale; Szturc, Brabenec, Chmelar; Kos, Mensik, Rysavy; Mechura, Marcel, Hauser. Coach: Rulik.
Canada: Milic (Beck/Gaudreau); Del Mastro, Zellweger; Allan, Clarke; Hinds, Korchinski; Matier; Othmann, Wright, Guenther; Roy, Stankoven, Bédard; Dean, Gaucher, Ostapchuk; Schaefer, Bankier, Fantilli. Coach: Williams.
 

Dylan Guenther a marqué après 6'22 de prolongation  à trois contre trois pour donner au Canada la médaille d'or, son 20e titre les les juniors. Les Nord-Américains avaient pris une avance importante de 2-0 après deux périodes, mais ont raté la marche du 3e tiers pour permettre aux Tchèques d'égaliser.

Le Canada a encore une fois connu un début de match nerveux, comme la veille contre les États-Unis, et il aurait pu être mené au score si Gabriel Szturc n'avait pas tiré sur le poteau. Mais cette fois, les nerfs ont été préservés grâce à l'excellent travail de Brennan Othmann (ex-Olten), qui disputait son dernier match junior et qui s'est fait l'auteur des deux premières passes décisives..

Othmann a travaillé dur dans le coin offensif pour attirer une pénalité de retenue sur David Jiricek, et sur le jeu de puissance qui a suivi, il a effectué un jeu crucial: Othmann a plongé dans le coin pour maintenir la possession des Canadiens, et quelques instants plus tard, Guenther tirait haut au-dessus de Tomas Suchanek pour ouvrir le score à 12:41.

C'est Shane Wright qui a doublé l'avance du Canada sur un but mémorable. Il s'est débarrassé d'Adam Mechura, a élégamment trompé Stanislav Svozil puis a marqué d'un revers à 4:35 pour permettre à la formation canadienne de faire exploser son public.

Impossible de relancer la machine canadienne

Un scénario qui n'a pas découragé les Tchèques, remarquables d'abnégation et d'opportunisme dans l'ultime vingt. Le tir de Jaroslav Chmelar a frappé le poteau, et Jiri Kulich était là pour envoyer la rondelle dans le filet ouvert à 52:30.

54 secondes plus tard, un tir de Tomas Hamara est dévié par Jakub Kos, juste devant le patin du très bon cerbère canadien Thomas Milic et... la stratégie du Canada s'est retournée contre lui. En vivant sur ses deux buts d'avance, il était difficile de relancer la machine.

La Tchéquie a eu plusieurs chances de faire la différence dans le temps réglementaire, mais finalement s'inclinait sur le 4e tir canadien de la prolongation. Cruel, la victoire de la sélection locale est teintée d'une pointe de chance et d'opportunisme cette année.